gay handjob film

branlette gay film Bonjour, je m’appelle Tuğçe. Je suis professeur de physique dans un lycĂ©e privĂ© Ă  Istanbul. j’ai 37 ans et je suis mariĂ© depuis 10 ans, je n’ai pas d’enfants. Pour parler de mes caractĂ©ristiques physiques; Je mesure 1,75 m, je suis brune, j’ai des hanches rebondies et disloquĂ©es en arrière, un gros cul rond que les voyants peuvent Ă  peine se tenir pour ne pas palmer, des jambes comme des colonnes et, malgrĂ© mon âge, j’ai des seins très vifs et gros. Et celui qui regarde mon visage se retournera et regardera Ă  nouveau. Je peux dire que j’ai le corps d’une femme de 20 ans parce que je fais rĂ©gulièrement du sport depuis que je suis adolescente.

Mon mari Hakan a 37 ans, c’est un homme très beau et en forme, il est aussi très bon au lit. Je ne peux oublier le premier jour oĂą nous avons couchĂ© avec lui. Il m’a battu avec son Ă©norme bite jusqu’au matin et m’a baisĂ©. Il me traite toujours grossièrement au lit parce qu’il sait que j’aime le sexe brutal. Il m’a mĂŞme baisĂ© le cul si fort une fois que j’avais mĂŞme du mal Ă  marcher quand je me levais le matin. Dans ce cas, j’avais reçu un rapport de 3 jours d’un ami mĂ©decin pour Ă©viter d’aller Ă  l’Ă©cole.

On n’a pas de limites toutes les deux au lit. Anal, oral on baise de toutes sortes, et on ne s’arrĂŞte pas tant qu’on ne se nourrit pas. Tout comme j’admirais sa grossièretĂ© et sa grosse bite lors de notre première baise, il admirait mes compĂ©tences orales. J’ai beaucoup d’expĂ©rience avec ça, car je lèche des bites depuis l’âge de 18 ans. Quand j’ai attrapĂ© une grosse bite bien nette, je l’ai lĂ©chĂ©e comme si j’Ă©tais sorti de la famine, je l’ai sucĂ©e et je ne me suis pas arrĂŞtĂ© jusqu’Ă  ce que je fasse fondre mon homme. MĂŞme pendant mes annĂ©es universitaires, je pouvais mĂŞme prendre l’Ă©norme bite d’un homme noir qui est venu Ă  notre Ă©cole avec Erasmus dans ma bouche complètement. Vous voyez, je suis une femme avec une libido très Ă©levĂ©e et une incroyable dĂ©pendance au sexe. Bien sĂ»r, après avoir Ă©pousĂ© Hakan, je n’ai jamais Ă©tĂ© avec un autre homme que lui. Je n’avais pas non plus un tel dĂ©sir, Ă  la fois parce que mon mari ne voulait pas me partager avec qui que ce soit d’autre, et parce qu’il m’a fait obtenir toutes sortes de satisfactions.

L’annĂ©e dernière, Hakan a quittĂ© l’entreprise oĂą il travaillait depuis longtemps et a rejoint une autre entreprise. Cette entreprise l’envoyait Ă©galement constamment en voyage d’affaires au pays ou Ă  l’Ă©tranger. Ces voyages duraient parfois une semaine ou deux, et moi qui avais l’habitude de me faire baiser tous les jours, j’avais du mal. Quand Hakan n’Ă©tait pas Ă  la maison, nous nous appelions en vidĂ©o, il tournait 31, et je me dĂ©chargeais en utilisant mon vibromasseur. Bien sĂ»r, cela ne suffisait pas, et quand mon mari est finalement rentrĂ© Ă  la maison, il m’a baisĂ© la chatte, le cul, la bouche jusqu’au matin.

Au fur et Ă  mesure que notre mariage progressait, nous avons commencĂ© Ă  devenir monotones au lit. Nous supprimions cette monotonie en trouvant constamment de nouveaux fantasmes, mais tout cela Ă©tait une solution temporaire. Un jour, nous avons commencĂ© Ă  fantasmer sur le fait d’avoir des relations sexuelles avec quelqu’un d’autre. Pendant qu’Hakan me baisait, je pensais qu’il baisait une autre femme et que je me faisais baiser par un autre homme, et cela nous a excitĂ©s comme au dĂ©but de notre relation. Bien sĂ»r, ils ne restaient qu’au lit, et nous n’en parlions jamais en dehors du lit. On a continuĂ© comme ça pendant un moment.

En ce qui concerne ma vie professionnelle, je vous ai dit que je travaillais dans un lycĂ©e privĂ©. Je suivais un cours de senior ici. En raison du quartier oĂą se trouvait l’Ă©cole et du fait que les familles des Ă©lèves Ă©taient riches, les filles traĂ®naient très confortablement. Des vĂŞtements serrĂ©s, des collants, des jupes volaient dans les airs. J’Ă©tais sĂ»r que la plupart d’entre eux n’Ă©taient pas vierges. J’Ă©tais aussi très accro Ă  montrer mon corps en portant des jupes serrĂ©es et courtes, des vĂŞtements dĂ©colletĂ©s. Sans exception, tous les hommes de l’Ă©cole-y compris les professeurs – avaient les yeux rivĂ©s sur moi, et cela me flattait, mais cela augmentait encore ma libido, qui Ă©tait Ă©levĂ©e.

Parfois, en classe, je laissais dĂ©libĂ©rĂ©ment tomber une gomme ou une craie sur le sol, je me promenais devant toute la classe pour la ramasser; Je montrais Ă  tout le monde mes jambes, mes hanches et mes fesses incroyables. Parfois, quand quelqu’un posait une question, je m’approchais d’eux, me penchais en ligne et leur montrais mes seins dodus. Plus je pensais que ces jeunes frais qui n’Ă©taient pas encore sortis de l’adolescence se mastrubaient en pensant Ă  moi, en versant leur sperme en moi, plus ma chatte devenait dĂ©trempĂ©e. Parfois, ils me tâtaient dĂ©libĂ©rĂ©ment le cul ou les seins et donnaient l’impression que cela avait Ă©tĂ© fait par erreur. Je ne faisais pas beaucoup de bruit parce qu’ils n’avançaient pas. D’une manière lĂ©gère, j’ai aimĂ© ça aussi. Je suis sĂ»r qu’après m’avoir touchĂ© Ă  ses amis (j’ai attrapĂ© le cul du professeur Tuğçe!) ils le disaient comme ça ou quelque chose comme ça.

J’Ă©tais dans une situation très difficile car mes relations sexuelles avec mon mari avaient Ă©galement beaucoup diminuĂ© rĂ©cemment en raison de ses voyages. Il y avait un Ă©tudiant des annĂ©es prĂ©cĂ©dentes nommĂ© Emre dans l’une des classes supĂ©rieures. c’Ă©tait un beau garçon, mesurant 1,90 m, avec un corps athlĂ©tique. La plupart des salopes couraient après lui. Il Ă©tait plus âgĂ© que les autres car il Ă©tait inscrit en retard Ă  l’Ă©cole depuis un an et avait dĂ©jĂ  18 ans. chaque fois qu’il me voyait, il me baisait littĂ©ralement avec ses yeux, et je redevenais incroyablement excitĂ©.

Les Ă©coles venaient de commencer. Les seniors Ă©taient stressĂ©s car ils allaient passer l’examen universitaire Ă  la fin de l’annĂ©e. Un jour pendant la rĂ©crĂ©ation, Emre est venu me voir. Après le chapitre d’introduction, il a ouvert le sujet: “Professeur, vous savez, mon cours de physique n’est pas bon. J’ai aussi travaillĂ© l’Ă©tĂ©, mais je n’y arrive toujours pas. Il y a aussi un examen Ă  la fin de l’annĂ©e. Si vous avez le temps, pourriez-vous me donner un cours particulier?”il a demandĂ©. “Bien sĂ»r, pourquoi pas. Je suis libre deux jours par semaine. On peut travailler ici après les cours si tu veux!”J’ai dit ,” et il a acceptĂ©. Nous avons convenu d’un tarif raisonnable…

Emre et moi Ă©tudiions maintenant deux jours par semaine dans l’une des salles de classe vides après la fin de l’Ă©cole. Alors qu’ils Ă©taient assis l’un Ă  cĂ´tĂ© de l’autre dans la file d’attente, Emre me touchait constamment. Quand je me suis assis, il a touchĂ© ses jambes Ă  mes jambes, qui Ă©taient bien ouvertes, et a touchĂ© mes seins avec son bras. Moi qui ai eu envie de bite ces derniers temps, j’ai Ă©galement Ă©tĂ© excitĂ© par ces contacts. Je n’avais aucun scrupule Ă  lui montrer mes seins dans mes robes dĂ©colletĂ©es. Ă€ chaque fois, 5 Ă  10 minutes après le dĂ©but de la leçon, les poches dans le pantalon d’Emre apparaissaient. Bien qu’Emre ait voulu le cacher, il n’a pas rĂ©ussi. Il Ă©tait Ă©vident qu’il avait une assez grosse bite, et ma chatte devenait dĂ©trempĂ©e Ă  chaque fois que je le voyais. Quand nous avons fait une pause, Emre allait aux toilettes Ă  pas rapides. J’Ă©tais sĂ»r que tu tournais 31 en pensant Ă  moi. Cela me flattait qu’un jeune et bel homme me veuille autant.

Le soir, alors que j’essayais de me satisfaire d’un vibromasseur Ă  la maison, j’ai entendu la porte s’ouvrir. Cela ne pouvait ĂŞtre nul autre que mon mari Hakan. Il n’a pas dit qu’il venait, alors il voulait me surprendre. J’ai immĂ©diatement couru et sautĂ© sur ses genoux et nous avons commencĂ© Ă  nous embrasser. Nous Ă©tions tous les deux malheureux parce que nous n’avions pas baisĂ© depuis une semaine. Je suis descendu de ses genoux et me suis agenouillĂ© devant elle, et en un clin d’Ĺ“il, j’ai baissĂ© son pantalon et pris sa bite dans ma bouche. Je suis une fellation parfaite parce que j’aime vraiment manger des bites. De plus, maintenant je lèche la bite de Hakan comme une folle parce que je suis sans bite depuis une semaine. Il s’Ă©vanouissait littĂ©ralement de plaisir debout. Il m’a immĂ©diatement emmenĂ© dans la chambre et m’a jetĂ© sur le lit et s’est mis dans ma chatte sans perdre de temps. On prenait tous les deux la douleur d’une semaine sans baiser.

Il a baisĂ© ma chatte jusqu’au matin. Après le troisième poteau, nous nous sommes effondrĂ©s au lit Ă©puisĂ©s. J’ai atteint la poitrine de Hakan. On a commencĂ© Ă  parler. Hakan a dit: “Tuğçe, ce ne sera pas le cas. Je suis dĂ©vastĂ© d’avoir tournĂ© 31 dans des chambres d’hĂ´tel. Tous les soirs quand j’entends les bruits de baise venant des pièces voisines, j’ai l’impression de devenir fou!”dit-il. “Oui, je le suis aussi. Dès que je rentre Ă  la maison, je me jette sur le lit et serre le vibromasseur dans mes bras, mais ce n’est pas suffisant. Ma psychologie est officiellement brisĂ©e par l’insouciance!J’ai dit. Hakan a regardĂ© mon visage pendant quelques secondes et a dit: “Pourquoi ne pas baiser avec d’autres personnes?”dit-il. J’Ă©tais tellement surpris. Levant les sourcils, je regardai Hakan.

Hakan a poursuivi: “Nous nous tourmentons. Notre libido est si Ă©levĂ©e que nous ne pouvons pas arrĂŞter de baiser. Mettons la jalousie de cĂ´tĂ©. D’ailleurs, peut – ĂŞtre pourrons-nous pimenter notre vie sexuelle, qui est devenue monotone ces derniers temps!”dit-il. Il attendait une rĂ©ponse de ma part maintenant. Je ne savais pas quoi dire. C’Ă©tait logique quand j’y ai rĂ©flĂ©chi un peu. Hakan ne reste parfois pas Ă  la maison plus d’une semaine, et j’Ă©tais officiellement dĂ©vastĂ©. Ça ne servait Ă  rien de se torturer comme ça. De plus, il y avait beaucoup d’hommes attirants autour de moi que je pouvais facilement baiser moi-mĂŞme. “D’accord, ça avait du sens pour moi aussi. Si ce n’est pas un problème, essayons-le!J’ai dit. Hakan fut soulagĂ© lorsqu’il entendit cette rĂ©ponse. Cette nuit-lĂ , un autre courrier m’a baisĂ© et nous nous sommes blottis et sommes allĂ©s dormir.

Hakan a commencĂ© Ă  se produire dès qu’il est parti en voyage d’affaires. Tous les soirs, il emmenait une femme dans sa chambre d’hĂ´tel et la baisait Ă  l’envers, puis il m’en parlait. J’Ă©tais aussi content qu’il soit si soulagĂ© et heureux. Je n’ai pas encore dĂ©cidĂ© avec qui je vais me faire foutre.

Un jour, ils ont emmenĂ© les Ă©lèves de terminale de l’Ă©cole dans un après-midi Ă  l’universitĂ©. J’Ă©tais assis dans la salle des professeurs quand je me suis rendu compte que j’avais oubliĂ© de signer le cahier de classe dans l’une des classes dans lesquelles je suis entrĂ© le matin. J’ai quittĂ© la salle des professeurs et je me suis dirigĂ© vers la salle de classe. Quand je suis arrivĂ© Ă  la porte de la classe, j’ai commencĂ© Ă  entendre des voix de l’intĂ©rieur. “Bravo salope, continue comme ça!”quelqu’un disait, et cette personne Ă©tait Emre. J’ai immĂ©diatement regardĂ© Ă  l’intĂ©rieur par le trou de la serrure. Emre, la fille la plus salope de l’Ă©cole a fait s’agenouiller Buse devant elle, lui baisant la bouche. Mon sang Ă©tait gelĂ©, j’Ă©tais coincĂ© comme ça. Emre tenait fermement les cheveux de la fille et lui baisait la bouche fort. Ils avaient donc sautĂ© un voyage scolaire et se sont jetĂ©s dans la salle de classe vide oĂą ils se sont retrouvĂ©s pour la première fois.

La première chose qui a attirĂ© mon attention a Ă©tĂ© l’Ă©norme bite d’Emre. Ma bouche s’est ouverte quand je l’ai vu. Il Ă©tait encore plus grand que celui de mon mari, Ă©pais et soignĂ©. Je ne savais pas quoi faire. J’ai continuĂ© Ă  regarder. Emre leva Buse sur ses pieds et le fit faire la queue. En un clin d’Ĺ“il, il a baissĂ© ses collants et a mis sa bite, qui ressemblait Ă  une bite noire, dans la chatte de la chienne. Dès qu’il est passĂ©, il s’est couvert la bouche avec sa main, car Buse hurlait. Il lui a littĂ©ralement dĂ©chirĂ© la chatte, ta fille. “Tais-toi, salope, si tu nous fais attraper, je te baise le cul!”il a dit et a commencĂ© Ă  lui baiser la chatte. J’ai Ă©tĂ© très impressionnĂ© par la fĂ©rocitĂ© d’un garçon aussi gentil et doux qu’Emre Ă  ce point. Il giflait les fesses, les seins de Buse, pendait par les cheveux, la giflait au visage.

Puis il a mis la tĂŞte de Buse sur la ligne, a attrapĂ© ses cheveux d’une main comme s’il allait les arracher, a portĂ© son bras Ă  sa taille de l’autre main et l’a tenu de cette façon et a continuĂ© Ă  baiser sans relâche. Buse s’efforçait de ne pas crier. Je pouvais voir les yeux de la chienne bouger de plaisir. Je n’arrivais pas Ă  croire ce que je voyais. J’ai commencĂ© Ă  transpirer et Ă  trembler. Emre, qui me baisait avec ses yeux depuis longtemps, cassait maintenant la chatte d’une fille Ă  l’Ă©cole, comme je l’aimais.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

free porno pornos frei porno deutsches porno iphone porno kamera porno student porno blonde porno creampie porno massage porno sleeping porno mom porno sister porno
© 2023 Bei handelt es sich um einen kostenlosen Hostingservice für Pornofilme. Du kannst dir ein verifiziertes Benutzerkonto erstellen, um auf unsere Website Pornofilme in verschiedenen Formaten hochzuladen. Jedes Pornofilm, das du hochlädst, wird in maximal 5 Arbeitstagen bearbeitet. Du kannst außerdem unseren Einbettungscode verwenden, um unsere Pornofilme auf anderen Websites zu teilen. Auf wirst du außerdem exklusive Pornoproduktionen finden, die von uns selbst gedreht wurden. Durchstöbere all unsere Sexkategorien und entscheide dich für deinen Favoriten: Amateur-Pornovideos, Analsex, Große Ärsche, Freundinnen, Blondinen, Brünetten, etc. In den entsprechenden Rubriken auf unserer Website sind außerdem auch Pornofilme zum Thema Gays und Shemales zu finden. Das Anschauen der Pornofilme ist vollkommen gratis! offre un servizio gratuito di hosting per video porno. Puoi creare il tuo account utente verificato per caricare video porno sul nostro sito in diversi formati. Ogni video che caricherai verrà gestito entro 5 giorni lavorativi. Puoi anche usare il nostro codice embed per condividere i video su altri siti. Su troverai anche produzioni porno esclusive girate da noi. Naviga liberamente fra le sezioni categorizzate di sesso e scegli la tua preferita: amatoriale, anal, culone, fidanzate, bionde, more, ecc… Potrai anche trovare porno gay e video porno trans nelle rispettive sezioni del nostro sito. Tutti i video porno sono visibili gratuitamente!